6 janv. 2015

[PHYNANCES MUNICIPALES] La mairesse de Montbécourt adopte la méthode "Bruno", du site gagner-argent.com

« Bonjour, dans cette vidéo, je vais vous expliquer comment des milliers de personnes arrivent à gagner de l'argent sur internet en misant sur les options binaires » — c'est en tombant par hasard sur cette vidéo en ligne que Marie-Nawel Biguine a trouvé LA solution pour boucler son budget municipal 2015/16...

« Je voulais regarder une vidéo de Nicolaï Cirkonszy sur Youteube, quand je suis tombée sur un popeupe » explique l'apprentie-stratège en gouvernance par les marchés dérivés.

Celle qui répète inlassablement chez nos confrères que « Ah na pu d'sous, pas un radis, pas une tune, rien, ketchi on vous dit », a finalement trouvé le moyen de financer tous ses projets, du retour envisagé pour 2016/17 du réveillon des Boulets, aux matraques-téléscopes de son tepo adjoint aux Tasers Philou-Gueubeul BriseNoix.

"Y en a là-d'dans, hein !"

« Il suffit de suivre la méthode de Bruno, du site gagner-argent.conne. D'abord, on s'inscrit sur une plateforme de Très-dingue et on rentre son numéro de carte bleue, son cryptogramme et son code confidentiel. Puis on indique certaines informations, comme la réponse à la question secrète en cas de perte. »

« C'est très sécurisé et garanti à 100%. J'ai lu plusieurs témoignages dignes de confiance – hein, pas conne la Marie, y en a là-d'dans – comme celui de Marcelin B., de Saint-Ursanne, qui dit qu'il a changé de vie en misant seulement 25,95 € sur le cours des engins agricoles. Si ça c'est pas du témoignage ! ».

Le beugue de l'an 2015 ?

Pour l'heure, Marie-Nawal Biguine n'a pas encore récolté le fruit de ses mises. Mais cela ne saurait tarder. « Faut que j'appelle d'ailleurs, parce que la dernière fois que j'ai jeté un œil aux comptes de la ville, la banque m'indiquait qu'on était à 0. Ça doit être le beugue de l'an 2015. Quand je les aurai au téléphone, j'en profiterai pour leur demander combien on a gagné ».

Réenchanter l'avenir par l'espoir en les marchés dérivés, un geste politique fort signé Marie-Nawel Biguine-PointNet, sur lesquel nous ne manquerons pas de revenir dans nos prochaines éditions — ou pas.



De notre consultant en arnaques par télégramme,
MKPT.

Marcel Bonnot, Martial Bourquin, Marie-Noëlle Biguinet, Frédéric Barbier, Charles Demouge, Sophie Montel, Montbéliard, Sochaux, Audincourt, Marcel Bonnot, Martial Bourquin, Marie-Noëlle Biguinet, Frédéric Barbier, Charles Demouge, Sophie Montel, Montbéliard, Sochaux, Audincourt, Marcel Bonnot, Martial Bourquin, Marie-Noëlle Biguinet, Frédéric Barbier, Charles Demouge, Sophie Montel, Montbéliard, Sochaux, Audincourt,  

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire