1 déc. 2014

[TGV : après Belfort-Delle] Des projets de réouverture de voies ferrées à foison

Avec (sans doute) l'aimable autorisation
de nos confrères de Bisonteint.net (http://goo.gl/bD1VfZ)
Grisés par le succès de la LGV Rhin-Rhône à 3 milliards d'euros (3,61 Mds CHF) et son désormais célèbre "cabotage interrégional" (quinze passagers payants par jour entre Belfort et Dijon, selon des sources connes et tordantes), de nombreux responsables locaux rêvent de faire réouvrir d'anciennes lignes SNCF ayant naguère (voire jadis) connu leur heure de gloire.

À l'instar du projet Belfort-Boncourt (également parfois identifié "Quelbort-Delle") (lire nos précédentes éditions), on parle ainsi de financer les remises en état des légendaires liaisons

Echenans-l'Etang / Fesches-le-Châtel,

Dampierre-les-Bois / Borme-les-Mimosas,

ou encore Tavey / Laire / Dung (Cong).


... À suivre dans nos prochaines éditions — ou pas.

LlmB

1 commentaire :

  1. Belfort-Delle, de toute façon, ça sentait la contrepèterie...

    RépondreSupprimer