20 déc. 2014

[CONTRITION & GASTRONOMIE] Condamné pour injures racistes, Djack Kaillasse se relance dans le kebab

Illustr. originale © Lideul-Déjeun'
Condamné en première instance à 500€ d'amende pour avoir insulté son opposant Elmer Sissi, Djack Kaillasse devrait faire appel de cette décision. Avec bon espoir d'obtenir la relaxe, d'après son avocat Mᵉ Guacamole : « Mon client a accepté de suivre une peine de probation en tant qu'assistant dans un restaurant turc ».

AUDINLIARD (correspondance)Manifestement ému et très désireux de bien faire, l'ancien maire de Montbécourt s'est présenté, dès l'aube, devant la chambre froide de "Kebab 2000", situé à la Petite-Taule-Land. « Bon, j'en chie un peu avec mes döners, c'est la faute à cette saloperie de sauce blanche » témoigne l'ex-édile.
La faute à cette « saloperie de sauce blanche »
Avec son physique à décharger des carcasses de veaux morts, l'ancien élu a du mal, également, avec le "STO" (ndlr : salade-tomates-oignons) et les durums. Mais tout n'est pas négatif. « Tout à l'heure, il y a un type qui m'a appelé Erkan. Apparemment il m'a pris pour le sympathique restaurateur jovial et barbu de l'affiche écrite en allemand, qu'on place sur le trottoir pour les menus. J'ai vraiment la sensation que c'est comme si tout le monde m'avait déjà adopté ici... ».
Bientôt une franchise pour l'ancien élu ?
Vers 12h45, on a toutefois frôlé le drame, quand une personne a manifesté son impatience, avec un tonitruant « Si je suis en retard au boulot, ce sera à cause de cette saloperie de stagiaire ». Mais plus de peur que de mal. « C'est vrai, je me suis senti meurtri, attaqué dans ce que je suis » concédait Djack Kaillasse, plus fin psychologue que jamais. Et qui attend désormais la fin de sa période de probation avec un projet en tête. « Avec mon nouveau pote Mehmet, on envisage de lancer une franchise. On a déjà monté notre business plan et on a déjà planché sur les visuels de la pub » (voir ci-contre).
Un projet ("énooooorme") dont les développements seront bien évidemment à suivre dans nos colonnes — ou pas.
De notre fast-localier trois-étoiles, Moshe "K-pote" Troumann

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire